Protéagineux : une récolte 2019 encourageante

Le bilan de la récolte 2019 des protéagineux, publié par Terres Univia et son institut technique Terres Inovia, met en évidence une belle réussite pour le pois. Cette culture affiche, en effet, des rendements bien meilleurs que l’an dernier, s’élevant de 30 à 70 quintaux par hectare. L’alternance de périodes sèches et de précipitations au moment du semis d’hiver et de printemps, ainsi que de températures douces au printemps, ont créé des conditions favorables pour cette culture. En revanche, la féverole de printemps a connu des rendements plus limités en raison de la canicule de juin (30 à 55 q/ha). L’année a également été marquée par une présence faible de ravageurs et de maladies sur les protéagineux.

Ces résultats devraient encourager les producteurs à insérer les protéagineux, notamment le pois, dans leurs assolements dès l’automne 2019. Convaincu de la nécessité de diversifier les cultures face aux aléas climatiques, le futur plan protéines prévoit 200 000 hectares supplémentaires de protéagineux à l’horizon 2030. Pour accompagner cette dynamique, opérateurs économiques et acteurs des filières feront le point sur l’état de la recherche et les coopérations engagées au service des protéagineux, lors du « Carrefour pois et féverole » organisé par Terres Inovia le 19 novembre, à Paris.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse commun de Terres Univia et de Terres Inovia.

Inscrivez-vous pour recevoir nos alertes sur nos prochaines actualités.